Chargement Évènements

L’intervenant

Jean-Michel Longneaux est philosophe, professeur à l’Université de Namur en Belgique et conseiller en éthique dans le monde de la santé.

La conférence

La vie peut nous imposer un destin qui n’est pas toujours celui que l’on avait envisagé, ou tout simplement nous mener selon des étapes naturelles signifiant renoncements et pertes de ce que nous avons été: fille, mère, conjointe, femme active… Il nous faut encore choisir de l’accepter ou pas. Choisir, c’est savoir renoncer.

Voir les enfants partir, vivre une séparation, être confrontée à la mort d’une personne aimée, faire l’expérience du temps qui passe sont parmi tant d’autres, des deuils qui touchent de nombreuses femmes, simplement parce que ces épreuves font partie de la vie. Selon les circonstances, c’est en tant que fille, ou maman, ou épouse, ou amie, ou sœur ou encore professionnelle qu’on peut être blessé par l’irréversible. Quels mots peut-on mettre sur de telles épreuves, pour ne pas seulement les subir, mais se donner une chance de les traverser et de reprendre sa vie de femme ?

A chaque fois, on engage son existence en sachant qu’on ne sera plus tout à fait la même qu’avant: un travail se fait au niveau psychologique et social, par lequel on meurt à ce que l’on n’est plus pour renaître à ce que l’on est devenu.

Bibliographie

Le bonheur de SpinozaRetrouver la vie oubliée

  • « De quelle vie voulez-vous être le héros ?” de Pierre-Jean De Jonghe?
  • « Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor
  • « Cinq méditations sur la beauté » de François Cheng
  • « Cinq méditations sur la mort » autrement dit sur la vie de François Cheng
  • L’ami retrouvé de Fred Uhlman
  • Sur le chagrin et le deuil de Elisabeth Kübler Ross